[da̠ikɯ̟] | charpentier

{ XIX s.} n. m. : Personne qui établit le plan, la structure d’un projet.

L’atelier daiku est une menuiserie avec une volonté d’ouverture et d’accessibilité à tou∙tes, quel que soit ses savoir-faire ou ses connaissances. Sous la supervision d’un encadrant du lieu, vous pourrez découvrir le travail du bois et fabriquer vos premiers meubles sur mesure et avec du bois local.

Découvrez l’esprit du lieu ci-dessous.

Philosophie

 

Changer de logique

 

 Depuis quelques dizaines d’années, de grandes entreprises ont changé la donne dans l’ameublement, rendant plus abordables les meubles dont on a besoin dans sa maison.

Sans parler des problématiques environnementales, de la standardisation et de la qualité médiocre des objets que l’on peut se procurer dans ces enseignes, il nous semble important d’accorder de l’importance à la valeur sentimentale et expérientielle des objets qui nous entourent.

Le fait de fabriquer son propre meuble selon ses envies, ses besoins et avec des matériaux dont on connait l’origine et l’impact environnemental et sociétal change la donne : on est alors fier de soi et de son meuble, et pour de longues années.

 

 

Prendre son temps

 

Il semblerait que l’on n’ai plus le temps de faire certaines choses : la vie est trop remplie.

C’est vrai, mais on décide encore de ce que l’on met dans sa vie !

La proposition à l’Atelier daiku est de prendre le temps nécessaire pour apprendre et pouvoir fabriquer ce dont on a besoin – même si l’on pourrait trouver l’équivalent « moins cher » sur le marché. Nous souhaitons sortir de la loi du marché et trouver le plaisir du fait main, qui prend du temps mais est en soi une activité divertissante et ajoute une valeur non quantifiable à ce qui est produit.

Une planche à découper qui vous a pris trois bonnes heures à fabriquer est-elle l’équivalent de celle d’un supermarché, si bien faite soit-elle ?

Partager dans la rencontre

 

 Les lieux de brassage sont concentrés dans les boutiques : centres commerciaux ou rues commerçantes. Ne pouvons-nous pas nous rencontrer dans d’autres lieux, autour d’autres valeurs que la marchandisation ?

A l’image des tiers-lieux qui se développent un peu partout, l’Atelier daiku s’insère dans un projet plus large qui vise à créer du lien par des échanges et des rencontres, autour de projets manuels (jardin partagés, chantiers participatifs) ou culturels (festivals de danse et de musique, ciné-débats).

Plus d’infos sur https://asso.le-labo-m.fr

CONTACT

Le site internet du projet est en cours de construction. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les conditions d’accès et le fonctionnement de l’atelier, merci de nous contacter grâce au formulaire ci-dessous.